Autres sacre­ments

Notre vie spiri­tuelle trouve sa source et sa force dans la récep­tion des sacre­ments.

Qu’est-ce donc qu’un sacre­ment ?

C’est un don réel qui vient de Dieu et que le chré­tien reçoit lors d’une célé­bra­tion. Une parole et un signe accom­pagnent cette récep­tion et en précisent le sens. Il y a sept sacre­ments.

Quels sont-ils ?

Le baptême, la confir­ma­tion et l’eucha­ris­tie ouvrent à la pléni­tude de la vie chré­tienne. Si les deux premiers sont reçus une fois pour toute, l’eu­cha­ris­tie appe­lée aussi la messe se vit chaque dimanche en Église. Elle nous rassemble le “jour du Seigneur” pour lui rendre grâce et le célé­brer. Nous pouvons même y venir quoti­dien­ne­ment.
Au fil du temps, les fidèles reçoivent le pardon de Dieu pour leur péché dans le sacre­ment de la récon­ci­lia­tion. Beau­coup disent deman­der pardon à Dieu direc­te­ment. Mais comme il est heureux et libé­rant d’en­tendre “je te pardonne”, comme le Christ a demandé lui-même aux apôtres de le faire (Jean 20,23).
Les amis malades grave­ment sont soute­nus par le sacre­ment des malades. Autre­fois appelé “extrême onction” et donné souvent à l’ar­ticle de la mort, aujourd’­hui beau­coup le reçoivent pour vivre dans l’es­pé­rance des épreuves physiques graves. C’est un sacre­ment de la vie.

Enfin chacun avance selon sa voca­tion et son choix. Certains rece­vront le sacre­ment du mariage. Des hommes devien­dront diacres et prêtres par le sacre­ment de l’ordre. Venez voir un prêtre et parlons-en !

Nous vous encou­ra­geons à lire le Caté­chisme de l’Église catho­lique qui vous présente fort bien ces diffé­rents sacre­ments et les fruits qu’ils procurent. Bonne lecture !

Les commentaires sont clos.