Dimanche de Pâques

La résurrection de Jésus

(Cette vidéo est extraite du SuperBook, saison 1, épisode 11. )

Le texte de l’Évangile

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 20, 1–9)

Le premier jour de la semaine, Marie-Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé. » Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ; cependant il n’entre pas. Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau ; il aperçoit les linges, posés à plat, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part à sa place. C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que, selon l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

Un commentaire

Pâques est une fête si importante qu’elle dure 8 jours ! La joie de la Résurrection est d’autant plus grande quand on a éprouvé la tristesse de la mort de Jésus. Imaginez la joie des disciples : ils croyaient que tout était perdu, qu’ils ne reverraient plus Jésus. Ils l’avaient suivi pendant trois ans, car ils avaient compris qu’il était le Messie et qu’il a les paroles de la vie éternelle. Voici que tout s’effondre avec sa mort sur la Croix. Miracle, le dimanche matin, Jésus est vivant et cette fois, il a vaincu la mort définitivement ! À la joie de savoir Jésus vivant pour toujours, s’ajoute la promesse qu’à notre tour, si nous suivons le Christ, nous pourrons recevoir la vie éternelle, être heureux pour toujours dans un monde où il n’y a plus de souffrance et où l’amour est notre seul maître ! En ce jour de Pâques, je peux confier à Dieu tous les morts que je connais, Lui demander de les accueillir dans la vie éternelle et me réjouir de l’espérance de les retrouver, après ma mort, dans le Paradis.

Une activité

En ce dimanche de Pâques, nous ne te proposons pas de partir chasser les œufs mais de les décorer et pourquoi pas les offrir à un voisin seul en lui souhaitant une joyeuse fête de Pâques !

Matériel
Des œufs
Un bol
Une grosse aiguille
De la peinture
Des paillettes, du ruban, etc.

Réalisation
Tout d’abord tu dois vider tes œufs !
Pour cela, commence par bien les laver et les sécher.
À l’aide d’une grosse aiguille, perce les deux bouts de l’œuf, assez en profondeur pour briser le jaune de l’œuf.
À une extrémité de l’œuf, tourne l’aiguille en faisant des mouvements circulaires pour bien ouvrir le trou.
En tenant l’œuf au-dessus d’un bol, souffle par le trou le plus grand pour faire sortir le jaune et le blanc afin qu’il tombe dans le bol. Rince délicatement l’œuf vidé à l’eau froide ; laisse sécher complètement. Si la coquille n’est pas parfaitement sèche, la peinture risque de couler et les couleurs peuvent se mêler les unes aux autres.
Un truc : Place les coquilles vides sur une grille à gâteaux ; ils sécheront plus vite.
À présent, tu peux les décorer selon tes envies et pour que cela tienne mieux, demande à maman d’y déposer un peu de laque pour cheveux !

Et pour ne pas gâcher de nourriture, une super recette de gâteau !

Ingrédients
Pour le gâteau :
300 g de farine
175 g de sucre
4 œufs
33 cl de crème liquide entière
30 g de cacao en poudre non sucré
1 sachet de levure chimique
1 sachet de sucre vanillé
1 pincée de sel

Pour la mousse au chocolat :
200 g de chocolat noir
6 œufs

Pour le « nid » :
150 g de beurre
100 g de chocolat noir
200 g de sucre glace
2 cuillérée à soupe de cacao non sucré

Réalisation
Préchauffe le four à 160°c.
Bats la crème très froide jusqu’à ce qu’elle soit bien montée et réserve-la au frais.
Fouette les œufs, le sucre en poudre et le sucre vanillé jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume.
Ajoute la farine, la levure et le cacao tamisés ensemble petit à petit et incorpore délicatement.
Verse enfin la crème fouettée et mélange très délicatement !
Graisse un moule couronne et verse la pâte dedans, enfourne pour 40 à 45 minutes (quand tu piques la pointe du couteau dedans, elle doit ressortir propre).
Démoule le gâteau et laisse-le refroidir complètement, à l’envers sur une grille.
Pour la mousse au chocolat, fais fondre le chocolat au micro-onde. Ajoute les jaunes d’œufs battus en fouettant au fur et à mesure.
Monte les blancs en neige et incorpore-les soigneusement.
Place le gâteau sur un plat. Coupe le haut du gâteau et réserve-le.
Creuse le gâteau à l’aide d’une cuillère, attention à ne pas le percer !
Remplis, à ras-bords, le gâteau de mousse au chocolat.
Replace le haut du gâteau par-dessus et remplis le trou au centre du gâteau avec le reste de mousse.
Place au frais.
Pour la crème au beurre, fais fondre le chocolat au micro-ondes et réserve.
Fouette le beurre mou mais pas fondu au batteur, ajoute-y petit à petit le sucre glace et le cacao.
Ajoute enfin le chocolat fondu tiédi et fouette encore jusqu’à ce que l’ensemble soit bien homogène.
Pour le décor, utilise une seringue à pâtisserie.
Place au frais pour au moins 3 heures.
Enfin, ajoute des petits œufs, poules, cloches pour finir la décoration.

Régale-toi !

Une prière

Au matin la pierre est roulée (Il est Vivant, p 71)
R. Christ est ressuscité !
Alléluia, Dieu l’a glorifié.
Christ est ressuscité !
Alléluia, Il nous a sauvés !

Écouter sur Internet →

Notre Père

Je vous salue Marie

Les commentaires sont clos.