Quelles questions posées par notre situation actuelle

Ces quelques lignes viennent compléter la très bonne vidéo du Père Bernard pour les enfants. J’aimerai compléter ses réponses simples, en leur apportant quelques éléments d’approfondissement.

  • L’épidémie est-elle une punition de Dieu ?

La réponse est non, dans le sens où : Dieu n’a pas créé le virus il y a quelques mois pour punir les hommes de tous les péchés qu’ils commettent depuis de nombreuses années. Il est clair cependant que le mal dans le monde, est lié plus généralement au mal que les hommes commettent chaque jour. Il n’y aurait pas de mal, et probablement pas de virus nocif, s’il n’y avait jamais eu de péché. Cependant, il ne faut pas chercher un lien immédiat de causalité entre le mal que je subis aujourd’hui et celui qui j’aurai commis hier. Dans le contexte du virus, cela reviendrait à dire, que, celui est porteur sain est sans péché, tandis que celui qui souffre beaucoup est un grand pécheur. On comprend que ce serait absurde de raisonner ainsi.

En revanche, quand je vois du mal, il est clair que le Seigneur m’invite à m’interroger sur celui dont je suis la cause. Par exemple, quand je vois un automobiliste conduire n’importe comment, je suis invité à m’interroger sur ma propre manière de conduire (vitesse excessive, manque d’attention…). Maintenant, quand je vois quelqu’un griller un feu, je peux me dire qu’il faudrait de mon côté que je roule plus doucement, mais je ne vais pas conclure que c’est Dieu qui a fait griller le feu à cette personne, pour que je prenne conscience de mon manque de prudence. Il est en de même pour toute sorte de mal. Le virus peut m’interpeler sur ce qui dans ma vie mériterait d’être ajusté. De manière très concrète, ce fléau pourra devenir pour moi, une source de conversion.

Vous pouvez également écouter l’homélie de dimanche dernier  de notre Archevêque où il parle notamment de ce sujet.

  • Pourquoi Dieu ne fait-il pas de miracle ?

Là-encore, le Père Bernard de Saint-Joseph-des-Nations donne de très bonnes réponses. La première est que les pensées de Dieu restent au-dessus des nôtres, donc, on ne peut pas donner une réponse absolue à cette question.

J’ajouterai également que Dieu peut faire des miracles et qu’Il en fait. Mais il est peu commun dans l’histoire, que Dieu use de son bras puissant pour effacer en un instant toutes les erreurs commises par les hommes. Ça sera en apparence très pratique, mais ça nous retirerait toute forme de responsabilité. D’autre part, Dieu est souvent discret et préfère intervenir à nous aidant, en nous envoyant des frères pour nous aider… Si nous trouvons rapidement un traitement, certains verront une aide de Dieu par le talent et l’inspiration qu’il aura donné aux différents acteurs de cette découverte (et le caractère providentiel qu’ils aient exploré une bonne piste), d’autres y verront simplement le talent et la chance.

Cependant, ayons l’audace de demander au Seigneur des miracles, pour les chercheurs, pour le personnel soignant, pour les malades, pour les mourants. Dieu est bon et miséricordieux, Il peut nous exaucer. Et si Dieu ne nous exauce pas ? Nous ne savons pas ce que Dieu a donné, car ce n’est pas toujours ce que nous demandons, mais si nous demandons une guérison et qu’à la place le Seigneur prépare la personne à partir dans la paix pour entrer dans son Royaume, n’est-ce pas un miracle plus grand encore ? N’oublions pas non plus de le remercie quand nous exauce !

Père Philippe

Tous les commentaires (argumentés) ou les questions sont les bienvenus !

Les commentaires sont clos.