Se confesser en temps de confinement

Se confesser en temps de confinement

 

Malgré le confinement imposé par la pandémie, la fête de pâques sera célébrée.

La semaine Sainte approche et chacun aimerait se préparer pour les fêtes de pâques.

Comment se confesser en l’absence de prêtres dans les confessionnaux ?

Plusieurs possibilités vous sont offertes :

1.Suivre les instructions du catéchisme. A ce propos, le Pape nous rappelle plusieurs éléments :

  • La confession sans absolution donnée par un prêtre ne remplace pas le sacrement de réconciliation
  • Mais dans la situation actuelle il permet la confession par le pardon directement demandé à Dieu. « C’est très clair : si tu ne trouves pas de prêtre pour te confesser, parle avec Dieu, il est ton Père, et dis-lui la vérité : “Seigneur, j’ai manigancé ceci, cela, cela…. Pardon  » nous dit le pape François.
  • Choisir un moment et un lieu favorables. « Retire-toi dans ta chambre et prie le père dans le secret … » Mt 6, 6
  • Faire le signe de Croix. Et demander à l’Esprit-Saint d’éclairer notre conscience.
  • Prier avec la Parole de Dieu. Par exemple le psaume 50 ou tout autre texte que nous choisissons ou recevons du Seigneur.
  • Examiner sa conscience : Dieu n’est pas un examinateur sourcilleux et implacable. Il est un Père très aimant, toujours prompt à nous pardonner. Cependant, le pardon et la conversion sont difficiles voire fallacieux s’il n’y a pas de conscience juste de nos péchés, de tous ces manques d’amour dans notre vie. C’est là le véritable but de l’examen de conscience.
  • Confesser ses péchés.
  • Réciter « Je confesse à Dieu »
  • Dire ses péchés à haute voix, pas seulement dans son cœur.
  • Demander pardon. Dire son acte de contrition.
  • Acte concret. Décider d’une action (tournée vers les autres) ou d’une résolution personnelle.
  • Décider de recourir à la confession sacramentelle. Auprès d’un prêtre et dès que possible après la période de confinement.
  • Terminer. Par un Notre père suivi d’un beau signe de Croix.

« … demande [à Dieu] pardon de tout ton cœur, avec l’Acte de contrition et promets-lui : “Je me confesserai plus tard, mais pardonne-moi maintenant”. Et tu reviendras immédiatement dans la grâce de Dieu.  » Pape François.

2. Dans des cas très graves (et seulement en cas d’urgence), vous pouvez toujours prendre rdv avec l’un des prêtres de la paroisse (mail ou téléphone). Selon nos disponibilités, nous ferons notre possible pour vous accueillir en prenant bien soin de respecter les gestes barrières et en étant attentif à porter votre masque de protection.

Les commentaires sont clos.