Prier à Saint-Laurent

Les messes à Saint Laurent

Atten­tion : pas de messe à 7h30 la semaine / 9h30 le dimanche cette semaine (du 1er au 8 avril)

La messeMesses Domi­ni­cales

Dimanche : 9h30 (sauf vacances sco­laires) – 11h – 19h.
Same­di : 18h (messe domi­ni­cale anti­ci­pée).

Messes de semaine

Lun­di : 12h15 (sauf l’été) – 18h30.
Mar­di au ven­dre­di : 7h30 (sauf vacances sco­laires) – 12h15 – 18h30.
Same­di : 12h15.

 


Les offices à Saint Laurent

Les vêpresLouange et Laudes

Mar­di au ven­dre­di : 8h.
Dimanche : 8h30.

Vêpres

Lun­di et ven­dre­di : 19h05.


Horaires pour la Semaine Sainte

Dimanche de Pâques – 1er avril

  • 9h45 : louange-laudes de la résur­rec­tion
  • 10h15 : retraite (6e ensei­gne­ment)
  • 11h : messe solen­nelle
  • 18h15 : vêpres solen­nelles
  • 19h : messe solen­nelle

Faire célé­brer une messe à une inten­tion parti­cu­lière :

Il arrive qu’à l’oc­ca­sion d’un décès, d’un anni­ver­saire de mariage ou d’un autre événe­ment, des croy­ants souhait­ent deman­der que le prêtre célèbre l’eu­cha­ris­tie pour cette inten­tion.

Deman­der une messe c’est choi­sir de dépo­ser au pied de la croix de Jésus les per­son­nes pour lesquelles on prie, ou les raisons pour lesquelles on veut ren­dre grâce à Dieu (anni­ver­saire, grâce obte­nue, guéri­son…). Il est pos­si­ble de deman­der une messe pour les défunts, mais aus­si pour les vivants (famille, amis, soi-même, prêtres, voca­tions…)

Une messe, une inten­tion ?

Faire célé­brer une messe à une inten­tion parti­cu­lière per­met à toute la commu­nauté de prier à cette inten­tion quand elle est annon­cée. Par­fois plusieurs inten­tions sont annon­cées. Cela ne veut pas dire que les autres inten­tions person­nelles d’un fidèle ne sont pas pris­es en compte puisque le sacri­fice de toute l’Eglise est célé­bré « pour la gloire de Dieu et la salut du monde », donc à toutes les inten­tions que les hommes appor­tent dans leur cœur.

Combien coûte une messe ?

La messe comme tout sacre­ment est gra­tu­ite. On ne paye pas un sacre­ment ! Depuis les orig­ines, les chré­tiens ont parti­cipé très concrè­te­ment en appor­tant des dons, soit en nature, soit en argent. Il est de cou­tume en effet, pour per­me­t­tre au prêtre et à la paroisse de vivre de faire une offrande corres­pon­dant à une parti­ci­pa­tion effec­tive (et con­crète) de la part du deman­deur. Cette offrande s’ins­crit dans l’of­frande du Christ à son Père et à laque­lle tout croy­ant est invité à s’unir quand il parti­cipe à la messe. L’of­frande indi­ca­tive propo­sée par l’Eglise pour une messe pour soute­nir les prêtres est de 17 €.

Pourquoi 17 € ?

La somme indi­ca­tive de 17 € est défi­nie pour per­me­t­tre aux prêtres de vivre décem­ment avec l’in­dem­nité que la paroisse verse en plus aux prêtres. Les prêtres ne con­ser­vent qu’une offrande de messe par jour même s’ils célèbrent la messe à divers­es inten­tions.

En conclu­sion…

Faire célé­brer une messe, c’est offrir à Dieu un peu de soi pour ceux que nous aimons et pour nous-mêmes afin que la grâce du Christ qui s’offre à nous dans l’Eu­cha­ris­tie trans­fi­gure le cœur de ceux (vivants et défunts) que nous recom­man­dons à la prière de l’Église. Faire célé­brer une messe c’est un cadeau de notre foi en l’Eu­cha­ris­tie pour présen­ter à Dieu notre prière.

Les commentaires sont clos.