Adoration et miséricorde

Veillée Miséricorde avec Grand témoin

Venez écouter le témoignage de Jean-Marie à Saint Laurent, le vendredi 16 mars 2018, à 19h30.

Jean-Marie Twambazemungu est Rwandais et hutu, Stéphanie sa femme est tutsie. Le 6 avril 1994, en quelques heures, leur vie bascule dans l’horreur et la haine du génocide qui se déclenche au Rwanda. Ils échappent de très près plusieurs fois à la mort, sans savoir comment.

Rescapés là où tant d’autres ont péri sous leurs yeux, dont leurs proches, ils auraient pu sombrer dans le désespoir, la haine et la vengeance.

Mais leur foi en Dieu et leur passion pour leur pays les poussent à croire que l’Amour est plus fort. Ils choisissent alors d’œuvrer pour la paix, la réconciliation et la guérison de la mémoire du peuple rwandais.

Rescapés de Kigali. Rescapés pour aimer. Quoi qu’il en coûte !

Il y aura pendant la soirée, l’adoration du Saint Sacrement et possibilité de recevoir le sacrement de la réconciliation.


40 heures d’adoration pour le Seigneur

Pendant le temps du Carême, venez plonger dans le Cœur du Christ Jésus par l’adoration du Saint Sacrement.

Du vendredi 16 mars au matin (8h30), jusqu’au samedi 17 mars au soir (22h), il y aura l’adoration continue du Saint Sacrement dans l’église.

Après la Veillée Miséricorde (19h30–22h), le Saint Sacrement restera exposé dans la nef de l’église jusqu’à 00h et les portes du fond de l’église resteront ouvertes.

Vous pourrez aussi venir adorer la nuit. A partir de 00h, le Saint Sacrement restera exposé toute la nuit dans la Chapelle Notre-Dame des malades. L’accès se fera par le 119 bis rue du Faubourg-St-Martin.

Inscription pour la nuit d’adoration : > envoyez un courriel

Les commentaires sont clos.