L’Avent, une route bali­sée par la Parole de Dieu

 

Tout au long de cet avent, les quatre Évan­giles propo­sés aux messes domi­ni­cales nous accom­pagnent et nous aident à nous prépa­rer à Noël.

  • Veiller, se tenir prêt. Être atten­tif, ne pas s’en­dor­mir. C’était l’in­vi­ta­tion de dimanche dernier, premier dimanche de l’Avent.

Vigi­lants et atten­tifs que nous sommes, la Parole de Dieu de ce deuxième dimanche de l’avent solli­cite notre impli­ca­tion :

  • Prépa­rer le chemin du Seigneur !

De quelle manière pouvons-nous nous prépa­rer ? Tout comme nous le faisons pour les repas des fêtes de fin d’an­née, les cadeaux et les déco­ra­tions, il s’agit ici de prépa­rer son être inté­rieur !

« Prépa­rez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers. Tout ravin sera comblé, toute montagne et toute colline seront abais­sées ; les passages tortueux devien­dront droits, les chemins rocailleux seront apla­nis ; et tout être vivant verra le salut de Dieu »

Et si, pour l’oc­ca­sion, nous prenions le temps de pieuses lectures ?

Et si nous cher­chions à nous récon­ci­lier avec l’une ou l’autre personne, deman­der pardon à untel, visi­ter tel autre que nous avons négligé ?

Et si nous faisions l’ef­fort de poser un regard posi­tif sur celui-là que nous critiquons souvent, recti­fier ce que nous avons faussé par nos omis­sions ou nous mensonges, rendre à celui que nous avons dérobé ?

Et si nous prenions le temps de nous récon­ci­lier avec nous-mêmes, les autres, Dieu … en un mot confes­ser nos péchés ?

Sur ce dernier point, soyez les bien­ve­nus à la paroisse où un prêtre est dispo­nible pour les confes­sions dans l’église tous les jours de 16h30 à 19h (le dimanche de 17h30 à 18h30).

Libé­rés et forti­fiés par l’amour misé­ri­cor­dieux du Seigneur nous pour­rons, les deux prochains dimanches

  • Exul­ter de joie. Car le Christ est proche.

  • Croire en la Bonne Nouvelle du salut. Obéir dans la foi à la Parole de Dieu.

Bon avent, belle prépa­ra­tion !

P. JMax+

Les commentaires sont clos.